SYNABIO Documents in English
identifiant  mot de passe     
LE SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES BIO
entreprendre ensemble pour développer la bio
Actualité publiée le 25/11/2014

3ème Conférence Européenne sur la transformation alimentaire.
retours sur 2 jours d'échanges sur l'évolution de la réglementation

Les 17 et 18 novembre 2014, 125 experts de OPC 2014la transformation Bio issus des entreprises, des associations, des organismes de contrôle et des institutions publiques, représentant 14 pays européens, se sont réunis à Paris pour échanger sur l’évolution du développement du secteur des aliments biologiques, ainsi que sur les défis techniques et réglementaires auxquels ils font face dans leur travail quotidien. La proposition de la Commission Européenne concernant un nouveau règlement bio européen a également offert de nombreux sujets de débat.

 

Les acteurs de la bio ont discuté des moyens d’améliorer la qualité en utilisant les méthodes de traitement les plus simples, de la réduction de la transformation des produits et des moyens pour limiter l’utilisation d’additifs.

 

OPC 2014 © Kai Kreuzer - Organic MarketLes discussions sur l’intégrité de la production biologique ont porté sur la faisabilité de l’application d’un seuil de décertification des substances non autorisées, l’élimination du contrôle annuel et de l’équivalence pour l’importation en provenance de pays tiers.

 

Il a été convenu que les mesures proposées par la Commission n’étaient pas suffisantes pour atteindre les objectifs fixés de réduction de la fraude. L’absence de mise en œuvre harmonisée par les États membres doit être corrigé; introduire une nouvelle législation sera tout simplement conduire à nouvelle interprétation. En outre, le secteur de la Bio a développé de nombreux outils très sophistiqués pour prévenir et contrôler la contamination potentielle afin d’améliorer la transparence et la traçabilité dans la chaîne d’approvisionnement.

OPC 2014 © Kai Kreuzer - Organic Market

 

Enfin, le secteur biologique lui-même est un modèle d’innovation et de durabilité pour le secteur agro-alimentaire dans son ensemble. Voilà pourquoi les entreprises aimeraient voir certaines exigences de gestion de l’environnement dans le règlement interne, basée sur des critères qui viennent des normes privées qui ont été développés spécifiquement pour les producteurs biologiques dans plusieurs pays.

 

OPC 2014 © Erkki  PöytäniemiDans la dernière session, le député Eric Andrieu, rapporteur sur le réexamen de la réglementation de l’agriculture biologique, a déclaré que le principe de pollueur-payeur devrait protéger les agriculteurs biologiques de la pollution par les pesticides et que la prévention est plus efficace que la punition. Daniel Tirat PDG de Distriborg a défendu l’idée que le secteur biologique n’a pas vraiment besoin d’un nouveau règlement, mais d’une réglementation améliorée, afin de la rendre facile pour les opérateurs.

 

Dans son discours de clôture Bavo van den Idsert, membre du conseil de l’IFOAM UE et directeur de BIONEXT, a conclu que le secteur biologique est maintenant et doit continuer à être la source de nouvelles innovations et de développement de la qualité. D’autre part, une législation complètement nouvelle aurait des conséquences plus négatives que positives pour le secteur.

 

Il a appelé à un nouveau dialogue entre la Commission Européenne, le Conseil de l’Europe, le Parlement Européen et l’IFOAM UE pour répondre aux besoins réels du secteur biologique et a invité les entreprises biologiques à prendre en main leur avenir en faisant ce qu’ils font le mieux: produire une alimentation de qualité appréciée par de plus en plus de consommateurs.


Retrouvez ci dessous, les rapports présentés mardi 18 novembre sur les sujets suivants:

- Integrité,  

- Développement Durable,

et Qualité.


Et les différentes présentations faites lors des ateliers qui ont eu lieu le lundi 17 novembre, ICI.

Où ici en lien avec le programme: 3rd organic processing conference

 

Source : Natexbio, IFOAM EU Organic Market

Photos : Erkki Poyaniemi , Kai kreuzer

 

L'article d'Organic Market sur cette conférence: http://www.organic-market.info/web/Know_How/Paris/219/0/0/17847.html

 

 


Synthèses sur les thèmes abordés lors des ateliers

La question de la qualité des produits bio a été traitée sous l'angle des règles applicables aux additifs, aux auxiliaires technologiques et aux arômes. Un atelier a également permis d'aborder les méthodes de transformation douce.

L'accent a été mis sur l'importance de l'innovation qui peut permettre de remplacer certains additifs, ainsi que sur la loyauté vis-à-vis des consommateurs. Par ailleurs,les participants ont souligné que les exigences règlementaires sur la transformation restaient peu développées par rapport aux exigences relatives à la production agricole.

 

Deux ateliers se sont tenus lundi après-midi autour des thématiques du management environnemental : 

le premier a tourné autour des nouvelles normes en la matière (EMAS et ISO 14001), de leurs analyses coût/bénéfice, de leurs mises en application et de leur accessibilité parfois faible, en particulier pour les plus petites entreprises.

Le second a porté sur les bonnes pratiques de management environnemental dans les filières bio, avec en particulier le témoignage de Didier Pérréol (Ekibio) autour de la gestion des déchets alimentaires dans son entreprise.

 

 

La notion d'intégrité des produits biologiques a été abordée lors de deux ateliers : l'un sur les seuils de résidus de substances non autorisées en bio, le second sur les contrôles et importations.

Concernant les seuils, l'assemblée était unanime pour souligner que l'application d'un seuil unique de déclassement des produits bio pour tous les couples contaminant-produits n'est pas acceptable pour différentes raisons :

- l'outil analyse n'est pas suffisant (limites de quantification variables par exemple, faibilité des résultats),

- l'interprétation des résultats soulève de nombreuses questions dans l'identification de l'origine des contaminations,

- il manque des éléments majeurs en particulier pour les produits transformés (LMR, facteurs de transfert des résidus lors des procédés de transformation).

Les discussions ont également révélé que l'harmonisation des pratiques entre les organismes certificateurs européens est nécessaire en matière de seuils et de pratiques d'investigations, chaque cas de contamination devant être évalué. La possibilité de mettre en commun  les observations dans un outil européen a également été évoquée comme une piste de collaboration intéressante pour affiner l'expertise et construire une stratégie d'amélioration continue.

 

Concernant les contrôles et importations, l'atelier s'est essentiellement penché sur la question du régime d'importation. Faut-il privilégier l'équivalence ou la conformité ? Pas de position très claire à ce stade, mais plutôt la recherche d'un compromis. Concernant les contrôles, le secteur est unanime concernant la défense d'un contrôle annuel, et la nécessité de travailler d'avantage sur la traçabilité au sein de la filière et la transparence.

 




Nous tenons à remercier toutes les entreprises qui ont été partenaires de cet événement professionnel:

 

sponsors OPC 2014



Actualité publiée le 08/10/2014

Petit journal du Synabio - 2014
Le nouveau règlement, une opportunité pour renforcer nos valeurs

Une Petit Journal 2014 © SynabioLe Petit Journal du Synabio 2014 est disponible en ligne !


Comme chaque année, nous publions une synthèse des dossiers traités par le Synabio, et les actions menées avec nos adhérents et partenaires.

 

Cette année suite à la proposition de nouveau réglement européen, le cahier central du Petit Journal est un "spécial Réglementation".

 

Le petit journal est disponible en version papier sur demande.



Actualité publiée le 02/10/2014

Les rencontres de Natexbio

 

 

La fédération Natexbio regroupant les syndicats professionnels Synabio, Synadis, Synadiet et entretenant des liens étroits avec Cosmébio et France Vins Bio, organise tous les deux ans dans une métropole régionale des rencontres professionnelles destinées à réunir le plus grand nombre d'acteurs de ce secteur économique pour informer et échanger.

 

Cette année, les Rencontres Natexbio se dérouleront le lundi 6 octobre de 9h30 à 17h, à Marseille, dans les locaux du World Trade Center.

 

Le thème retenu "Réfléchissons ensemble à l'avenir du bio" sera développé par des intervenants avec des témoignages de chefs d'entreprises et des débats avec le public animés par un journaliste.

 

Toutes les informations, programme détaillé et inscriptions sont possibles en ligne : www.lesrencontresdenatexbio.com

 



Actualité

ASSEMBLEE GENERALE DU SYNABIO 25 septembre 2014 - PARIS

L'Assemblée Générale du Synabio se tiendra le  25 septembre 2014, à l'Hôtel de Massa - Paris 14ème.

La matinée est réservée aux adhérents et l'après midi accueillera des tables rondes en séance publique sur inscription.

 

Retrouvez le programme de la journée et le bulletin d'inscription ici pour les adhérents, et là pour l'inscription à la séance publique.

Nouvelle Page Agriculture Bio sur le site de la Commission Européenne.

La Commission Européenne vient de mettre à jour son site internet et en particulier la page Agriculture Biologique. 

Retrouvez dessus: Informations, téléchargements de logos et d'images, textes réglementaires, politiques européennes.

homepage AB CE © commission européenne

Magasins Bio: Boostez vos ventes de viande ! Rencontres Professionnelles

Le 27 janvier 2014, le Synabio et Interbev organisent des rencontres professionnelles à destination des magasins bios, chef de rayons, acheteurs, dirigeants d'entreprises.

Une journée d'échanges entre les opérateurs des filières viandes biologiques et les acteurs de la distribution spécialisée.

Au-delà d'une meilleure connaissance réciproque des possibilités et attentes de chacun, il s'agit bien, lors de cette journée, de stimuler ce marché en répondant au mieux aux attentes des consommateurs.

rencontres viandes bio

Adhérer

Vous visitez la partie publique du site, vous êtes opérateur de la filière bio et vous êtes intéressé pour rejoindre les entreprises membres de notre syndicat. Que vous soyez intéressé :
  • Par l'impact des modifications réglementaires sur vos process et vos produits,
  • Par la structuration de la filière biologique en relation avec vos besoins d’approvisionnement en matière première,
  • Ou par la valorisation de la qualité spécifique nutritionnelle, sanitaire, environnementale de vos produits biologiques,
Cliquez ici.

Twitter


SYNABIO - 16, rue Montbrun - 75014 Paris - Tél. +33 (0)1 48 04 01 49 - Fax : +33 (0)1 48 04 01 64
courriel : synabio@synabio.com         twitter : @synabio

Nous connaître | Nos Adhérents | Actualités | Agenda | Nos travaux | Docuthèque | Documents in English | Liens utiles | Mentions légales