Partager :

COVID - Point d'infos #13 / 31 MARS

30/03/2020

Le mot du Président

 

« Chers adhérents,

 

Depuis bientôt trois semaines, nos entreprises font face à une crise sans précédent et je voudrais saluer le courage et la mobilisation de chacun d’entre vous.

Dirigeants, collaborateurs, entreprises de toutes tailles, de la TPE au groupe : vous faites le maximum et plus encore pour maintenir l’activité et proposer à nos clients une alimentation bio, saine et de qualité.

C’est grâce à vous que les produits bio sont toujours présents dans les rayons ! Malgré les difficultés sanitaires, logistiques et les à-coups du marché, nos filières tiennent bon.

Le Synabio, ses élus et son équipe salariée sont mobilisés pour vous accompagner et relayer vos attentes auprès des pouvoirs publics et de nos parties prenantes.

L’ampleur de la crise nous invite à intensifier les synergies. Notre fédération Natexbio, où nous retrouvons les distributeurs du Synadis-bio et les coopératives bio de Forebio, a ainsi renforcé son travail de concertation.

Nous sommes aussi en contact régulier avec l’ANIA, avec qui nous avions d’ailleurs signé une convention de collaboration juste avant le confinement. Elle trouve aujourd’hui tout son sens, en facilitant le partage d’informations et la mutualisation des actions. C’est grâce à la mobilisation de toutes les organisations de l’agroalimentaire, dont le SYNABIO, que les transporteurs ont fait marche arrière la semaine passée sur leurs annonces de hausses de tarifs.

Sur cet enjeu comme sur les autres (protection des salariés, maintien de l’activité, trésorerie, prise en compte des Jeunes pousses, etc), nous restons en alerte et sommes à vos côtés. J’invite tous les dirigeants d’entreprises bio à participer ce jeudi à 14h au webinair que nous organisons pour partager les problématiques, mettre en commun nos bonnes idées et éclairer les questions juridiques que pose cette situation hors du commun.

 

Pour l’heure, nous sommes tous accaparés par les défis du moment et c’est bien normal. Demain, il nous faudra construire l’après-crise et j’espère que nous saurons le faire ensemble, en positionnant la bio comme une source d’inspiration et de solutions.

 

Courage à tous !

 

Didier Perréol

Président du SYNABIO

 

Tendances du marché : quelques repères

 

Si nous ne disposons, pas à date, d’indicateur statistique sur la progression du marché depuis le début du confinement, les informations qui circulent indiquent une progression spectaculaire. Pour la première semaine de confinement, elle atteindrait + 30 à + 40 % en magasins bio et de + 20 à + 30 % en GMS. Ce sont les produits de fond de placard (pâtes, conserves, doypacks) qui connaissent les plus fortes progressions.

 

En semaine 2, les progressions semblent moins fortes tout en restant très significatives, de l’ordre de + 20% en réseau spécialisé bio.

 

N’oubliez pas que vous pouvez participer à notre indicateur mensuel de conjoncture pour bénéficier tous les mois de la tendance du marché bio. Bernard Lignon est à votre disposition pour toute précision à ce sujet (bernardlignon@synabio.com).

 

Certification bio : les OC vous informent

 

CEBIO, l’association des organismes certificateurs français, a défini un certain nombre de recommandations sur la mise en œuvre des audits pendant la période de confinement.

 

Pour faciliter l’information des entreprises et des agriculteurs bio et le traitement des questions, CEBIO nous demande de bien vouloir centraliser les demandes. Nous vous remercions donc d’adresser toute question sur la certification bio à Ioana Dolcos (Ioana Dolcos - SYNABIO synabio@synabio.com) avec copie à Charles Pernin (charlespernin@synabio.com).

 

CEBIO rappelle que durant la période de confinement, les règles de la production biologique sont bien sûr à respecter par les opérateurs. Elles seront vérifiées attentivement par les contrôleurs dès la reprise des contrôles physiques. Toutes difficultés d’application de la règlementation du fait du confinement doivent être signalées par les opérateurs à leur OC dans des délais nécessairement courts. Par ailleurs, les dispositions exceptionnelles que nous prenons en accord avec les services de l’INAO n’ont pas vocation à être diffusées largement.

 

Les entreprises bio se mobilisent : parlons-en !

 

Nous sommes certains que vous ne manquez pas d’idées et de courage pour assurer la continuité de vos activités et nous souhaitons donner de la visibilité à vos initiatives et mutualiser les bonnes idées et les énergies.

 

Photos ou témoignages de vos équipes, solutions individuelles ou collectives : envoyez vos exemples à Ioana Dolcos à l’adresse partage@synabio.com. Nous les diffuserons auprès des adhérents et/ou vers nos parties prenantes via twitter, selon vos souhaits.

 

Plusieurs initiatives du côté des pouvoirs publics 

 

  • La mise en place, par le Ministère de l’Economie, d’une plateforme à destination des entreprises en cette période de crise compilant :
    • les mesures de soutien ;
    • la conduite à adopter ;
    • les solutions pour maintenir l’emploi ;
    • des outils pour les factures et charges ;
    • des solutions de financement ;
    • les points de contact.

 

 

  • L’adoption d’une nouvelle ordonnance sur le chômage partiel qui étend et précise le dispositif d’ores-et-déjà en place, notamment pour :
    • l’indemnisation des salariés placés en position d’activité partielle dans les secteurs soumis aux régimes d’équivalence ;
    • les salariés à temps partiel placés en position d’activité partielle ;
    • les apprentis et salariés titulaires d’un contrat de professionnalisation ou en formation ;
    • les salariés protégés ;
    • les salariés non soumis aux dispositions légales et conventionnelles relatives à la durée du travail ;
    • les entreprises étrangères ne comportant pas d'établissement en France et qui emploient au moins un salarié effectuant son activité sur le territoire national, etc.).

Et aussi …

  • Le communiqué de Jean-Baptiste Djebbari, rappelant l’importance de la filière logistique dans la période actuelle.

 

  • Le lancement d’une enquête de la DARES sur l’activité et les conditions d’emploi de la main d’œuvre pendant la crise sanitaire Covid-19 (résultats dans les prochaines semaines).

 

Vous pouvez retrouver tous les liens vers les sites officiels dans notre centre des ressources. Nous l’actualisons au fil de l’eau avec aujourd’hui une mise à jour de notre guide méthodo sur la prévention des risques COVID en entreprise (accessible ici).

Partager :