Partager :

COVID - Point d'infos 24 MARS 2020

24/03/2020

A noter aujourd’hui dans le cadre de la crise COVID :

  • Transports

Vous êtes nombreux à nous avoir alertés sur des augmentations très significatives des tarifs de certains transporteurs, dont la STEF. Vous trouverez ici le courrier qu’a adressé Didier Perréol aux fédérations de transporteurs ainsi qu’aux ministères de l’agriculture, des transports et de l’économie.

  • Coordination renforcée au sein de Natexbio

Les membres de la fédération Natexbio, Synadis-Bio, Synadiet, Synabio, Cosmebio et Forebio, vont renforcer leur coordination et leurs actions communes pour soutenir l’ensemble des acteurs de la filière bio.

  • Sur les mesures prises par les pouvoirs publics dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire :
    • la promulgation du PLFR 2020 et du PJL d’urgence au JO ce matin. Les ordonnances (cf. point d’hier) devraient suivre rapidement ;
    • la présentation, par la Commission européenne, d’un guide pratique pour garantir la libre-circulation des marchandises dans le cadre de la crise actuelle ;
    • L’actualisation des fiches d’information :
      • du Gouvernement (voir en ligne) ;
      • du Ministère de l’Economie et des Finances (voir en ligne).

 

  • Sur le maintien de l’activité économique :

 

    • la mise en place d’une plateforme soutenue par la DGE pour mettre en relation les fabricants et clients de gel hydroalcoolique. « A terme, la plateforme a vocation à proposer également la vente en ligne d’autres produits de santé (masques, gants, respirateurs, etc.). » ;
    • les dernières annonces de Bruno Le Maire ce matin concernant la prime de 1000 € pour les salariés se rendant sur leur lieu de travail : « Nous suspendrons, pour les entreprises de moins de 250 salariés, l’obligation d’avoir un accord d’intéressement pour qu'elles puissent verser une prime sans charges et sans impôts jusqu’à 1000€ afin de récompenser les salariés qui se rendent sur leur lieu de travail »
    • la diffusion d’un guide de bonnes pratiques à destination des employeurs par le Ministère du Travail (télécharger)

 

  • Sur le soutien financier aux entreprises :
    • L’engagement des assureurs à (voir en ligne) :
      • contribuer à hauteur de 200 millions d’euros au fonds de solidarité qui a été créé par le Gouvernement  pour  soutenir  les  entreprises  confrontées  à  une  baisse  significative  de  leur activité ;
      • différer  le  paiement  des  loyers  pour  les  très  petites  entreprises  (TPE),  les  petites  et moyennes entreprises (PME) appartenant à l’un des secteurs dont l’activité est interrompue en application de l’arrêté du 15 mars 2020 ;
      • maintenir les garanties d’assurance  des  TPE  qui  connaîtraient  des  difficultés  ou  des retards de paiement pendant toute la durée de la période de suspension de l’activité ;
      • travailler  à  la  conception  d’un  produit  d’assurance  en  cas  de  catastrophe  sanitaire majeure pour améliorer l’offre de  couverture  assurantielle  à  destination  des  entreprises  pour l’avenir.

 

« Ces prêts  pourront  représenter jusqu’à  3  mois  de  chiffre  d'affaires 2019,  ou  deux  années  de  masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019. Aucun remboursement ne sera exigé la première année ; l’entreprise pourra choisir d’amortir le prêt sur une durée maximale de cinq ans. Les banques s’engagent à examiner toutes les demandes qui leur seront adressées et à leur donner une réponse rapide. Elles s’engagent à distribuer massivement, à prix coûtant, les prêts garantis par l’Etat pour soulager sans délai la trésorerie des entreprises et des professionnels. »

Partager :