Partager :

HVE : le SYNABIO se mobilise pour dénoncer un leurre et un frein à la transition agroécologique

02/12/2020

Le 02 décembre, Didier Perréol, président du SYNABIO, a participé à une conférence de presse avec la Confédération Paysanne, France Nature Environnement et Agir pour l’Environnement afin de dénoncer l’illusion de transition agroécologique que constitue la certification HVE, Haute Valeur Environnementale.

Cette certification, créée en 2008 lors du Grenelle de l’environnement et effective depuis 2011, avait, à l’origine, été conçue comme une marche vers le bio et non comme une certification des produits.

Elle est aujourd’hui détournée de sa fonction initiale et s'avère trompeuse pour le consommateur.

En effet, HVE fait l'impasse sur de nombreux défis que notre agriculture doit relever : bien être animal, dépendance aux pesticides et engrais chimiques,… Et si le choix des mots donne à penser que "la Haute valeur environnementale" vise l'excellence, dans la pratique on en est loin !

Le Sénat, dans le cadre de l'examen du PLF 2021, s'apprête à valider la création d'un crédit d’impôt HVE - de 76 millions d'euros – article introduit par voie d’amendement à l’Assemblée nationale avec l’accord du gouvernement.

Nous demandons la suppression de cet article. Le débat sur l’article 43 duodecies concerné et ses amendements devrait avoir lieu ce week-end en séance publique au Sénat. A suivre donc.

 

Pour en savoir plus sur HVE : 

https://www.franceinter.fr/emissions/la-chronique-de-l-avocat-gourmet-eric-morain/la-chronique-de-l-avocat-gourmet-eric-morain-27-septembre-2020

https://www.vitisphere.com/actualite-87899-Faut-il-revoir-le-referentiel-HVE-.htm

https://on-media.fr/2020/06/15/la-certification-haute-valeur-environnementale-hve-en-debat/

Téléchargement :
Partager :