Partager :

Les filières bio prêtes pour une relance vertueuse !

09/05/2020

La crise du COVID a mis en lumière les fragilités structurelles de notre économie et nous invite à remettre au centre de nos actvités la préservation des écosystèmes, la santé et la solidarité, trois conditions nécessaires à la résilience de nos sociétés.

Dans le domaine de la production agricole et alimentaire, cette transition est déjà à l’œuvre comme le montrent l’attention croissante des consommateurs à la qualité, le retour du « produit en France » et l’essor continu depuis quinze ans des filières de l’agriculture biologique.

Pour Didier Perréol, Président du SYNABIO : "Les filières biologiques ont tenu bon face à la crise et ont pu répondre à la très forte demande de consommateurs mais il nous faut aller plus loin et accélérer le déploiement de filières biologiques, équitables et relocalisées."

Relocalisées car nous ne pouvons après une telle crise nous en remettre à des approvisionnements extérieurs pour les denrées de base. Equitables, car dans la crise économique qui s’annonce, il faudra préserver le revenu de chacun, producteurs, transformateurs et distributeurs afin de maintenir notre tissu productif. Des filières biologiques enfin, car elles sont à la pointe de la préservation des écosystèmes et d’une alimentation plus saine, éléments clé de notre résilience collective.

Le SYNABIO a actualisé son plaidoyer en faveur de cette transition. Nous le complèterons bientôt par une série de propositions à l’attention des pouvoirs publics.

Mais c’est avant tout à nous, acteurs des filières bio, de nous rassembler et de nous mobiliser !

Pour Didier Perréol : "Dans le contexte de très grande incertitude qui est le nôtre, nous devons plus que jamais partager les risques et apprendre à construire ensemble un modèle de répartition de la valeur acceptable par tous. Agriculteurs, transformateurs et distributeurs bio doivent se donner comme première priorité la mise en place de contrats où chacun s’engagera sur des volumes, des prix, des durées."

Dirigeants et salariés d'entreprises bio, si vous aussi vous partagez notre vision de la bio et de la transition agricole et alimentaire, relayez le plaidoyer du SYNABIO auprès de vos contacts et sur les réseaux sociaux !

Vous voulez réagir sur notre plaidoyer ? Votre avis nous intéresse : merci de contacter Charles Pernin ou Didier Perréol.

 

 

Partager :